L’histoire de ce monument, très emblématique du temple d’Amon-Rê de Karnak, est longue et romanesque. Destiné à recevoir la barque sacrée dans laquelle était transportée l’image aniconique du dieu, il a été réalisé pour sa plus grande partie par la reine Hatshepsout, l’un des grands bâtisseurs de l’Égypte ancienne. La reine ne put terminer ce qui devait être le cœur du dispositif cultuel qu’elle avait conçu pour le temple, peut-être à l’image de ce qu’avaient construit ses prédécesseurs du Moyen Empire. C’est son successeur, Thoutmosis III, qui le termine, dans les premières années de son règne. Mais il ne tarde pas à le remplacer par son propre monument, qu’il met en place pour la célébration de son premier jubilée, voulant à son tour imprimer sa marque en faisant de ce monument l’élément central du service de l’offrande divine. Cette édition numérique totalement interactive, corrigée et  mise à jour, tient compte des dernières découvertes archéologiques et des discussions scientifiques les plus récentes. Collection « Études d’égyptologie », dirigée par Nicolas Grimal, professeur au Collège de France. Format Pdfvolume 1, fac-similés et photographies des scènes, 432 pages, Isbn 978-2-918157-21-2 — volume 2, textes, 486 pages, Isbn 978-2-918157-22-9. En vente chez 7switch.com.

 
 
nouveau
juin 2015