Le « châle » de Sabine est l’une des plus belles pièces des collections chrétiennes d’Égypte conservées au musée du Louvre. La finesse et l’originalité des thèmes dont il est orné lui valent une place particulière dans l’histoire de l’art égyptien : à la charnière de l’alexandrinisme et  de Byzance, il est l’un des derniers témoins de la brillante culture païenne, héritière du monde classique et de l’Orient, que le christianisme va recouvrir. Avec, en plus, cette touche d’humanité incomparable qui a de tout temps été  l’apanage des riverains du Nil : un subtil mélange de bonhomie, de douce naïveté et d’humour que ne peuvent avoir que les vrais amoureux de la vie. Il a fait rêver comédiens, artistes et musiciens de la Belle Époque, croisé le chemin de Jules Massenet, Victorien Sardou et de la divine Sarah Bernhardt… Marie-Hélène Rutschowscaya en donne ici une publication savante, en un beau livre, qui se lit comme un roman. Collection « Études d’égyptologie », dirigée par Nicolas Grimal, professeur au Collège de France. Version imprimée : 20 euros (au lieu de 39 euros), franco de port pour la France, format 180 x 230 mm, 128 pages, 64 photographies et dessins. Une coédition éditions Soleb-librairie Arthème-Fayard. Isbn 2-213-62145-4. Version numérique : 7,49 euros, Isbn 978-2-918157-05-2.
Cliquez ici pour visualiser quelques pages au format Acrobat
Cliquez ici pour télécharger le bon permettant de commander les livres par courrier et de les payer par chèque.