L’anastylose des blocs d’Amenhotep Ier à Karnak.

Édifié comme temple royal au début du deuxième millénaire avant notre ère, Karnak fut, cinq siècles plus tard, rénové par Amenhotep Ier. Destinée à recevoir la barque d’Amon, une grande chapelle fut installée au milieu d’un ensemble complexe que Thoutmosis Ier acheva en construisant des magasins et une clôture en calcaire liée au nouveau 5e pylône. À la suite des modifications apportées par Thoutmosis Ier, Thoutmosis II et Hatshepsout, les blocs d’Amenhotep Ier furent dispersés. Redécouverts au début du 20e siècle, leurs splendides reliefs ont été oubliés jusqu’en 1986. L’anastylose des blocs fut entreprise en 1997, parallèlement à leur rangement et à leur restauration. Cette publication interactive présente une couverture photographique de monuments inconnus et tient compte des dernières découvertes archéologiques. François Larché, architecte-archéologue, a participé à de nombreuses missions archéologiques, a dirigé de 1989 à 2004 le Cfeetk et est reconnu comme l’un des spécialistes de l’architecture antique. Collection « Études d’égyptologie », dirigée par Nicolas Grimal, professeur au Collège de France. Quatre fichiers numériques interactifs complémentaires et gratuits : textes, planches, dépliants et compléments.
La cour à portique de Thoumosis IV, volume de textes
La cour à portique de Thoumosis IV, volume de planches
La cour à portique de Thoumosis IV, volume de dépliants
La cour à portique de Thoumosis IV, volume de dépliants